La cousine de la mariée lit avec fierté et émotion

Rate this post

La cousine de la mariée dédie quelques mots à cette personne spéciale avec laquelle elle a grandi. Cela vous intéresse? Lisez la suite !

Début du texte de la cousine de la mariée…

Bonjour à tous, famille et amis,

Pour ceux qui ne me connaissent pas, je suis Anne, la cousine-sœur de la mariée. Juliette et moi avons passé beaucoup de temps ensemble pendant notre enfance, et bien que les circonstances à l’époque n’aient pas été les plus désirables, cette relation étroite entre ma cousine et moi a forgé une relation dont j’ai toujours été particulièrement fière.

Parce que Juliette est un peu plus âgée que moi, je l’ai toujours considérée comme une sorte de grande sœur. Les anecdotes dont je me souviens le plus affectueusement, je suppose qu’elles sont les plus drôles, datent des années que nous avons vécues ensemble dans la maison de mes parents. Entre autres, je me souviens de cette nuit où nous avons mis un film d’horreur et où j’ai eu une idée pour lui faire peur. J’ai placé plusieurs téléphones portables qui diffusaient le son du film fantôme dans toute la maison. Quand je suis retournée dans le salon, Juliette pleurait sur le canapé, et peu après, sans lui dire ce qui se passait, elle n’en pouvait plus et est allée réveiller mes parents. Comme je l’ai dit, elle était plus âgée, mais j’ai toujours été un peu plus punk.

Autre occasion

Une autre occasion dont je me souviens avec une sympathie particulière était un jour où nous étions seules à la maison. Comme Juliette ne savait pas cuisiner à l’époque, ma mère nous a quitté pour manger un agneau rôti déjà cuit. Nous n’avions qu’à le réchauffer au micro-ondes et à nous asseoir à table, mais pendant le processus, ma cousine est tombée par terre, de sorte qu’à la fin, la nourriture de la journée n’était pas particulièrement appétissante.

Aujourd’hui, tant d’années après, c’est Jaime, la petite Eva et son chien Guao que ma cousine doit nourrir, et je suis plus que convaincue qu’elle le fait de manière exemplaire. Jaime, le petit ami, je ne le connais pas assez bien pour oser parler de lui en profondeur. Je peux seulement dire qu’à chaque fois que j’ai eu la chance de voir ma cousine à ses côtés, je l’ai vraiment vu heureuse, ce qui est déjà plus que significatif.

En plus d’être de bonnes personnes, quelque chose que vous voyez des ligues à l’écart, les deux sont extravertis, gentils et drôles, des qualités pour lesquelles il faut être très reconnaissant quand ils sont avec d’autres personnes. J’espère que les papiers signés aujourd’hui ne feront que consolider cette belle relation si exemplaire et, surtout, que vous deux continuerez à grandir en tant que personnes, en vous soutenant les uns les autres.

En plus des noces, aujourd’hui nous célébrons aussi le baptême d’Eva, donc la raison de la joie est double. Juliette, merci beaucoup de m’avoir permis de prendre la parole en ce jour et ce moment si spécial pour vous.

Je t’aime, de tout mon cœur…

Bisou.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *